1. ACTIVITES DE SARCAF DANS LA RECHERCHE-ACTION PARTICIPATIVE & DISSEMINATION
  2. PASAK, Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire au Kivu
  3. IFAD
  4. Autres

ACTIVITES DE SARCAF DANS LA RECHERCHE-ACTION PARTICIPATIVE & DISSEMINATION


A. CIALCA 1 & 2

Depuis 2008, Sarcaf a collaboré avec CIALCA (Consortium for the improvement of agriculture based live hoods in central Africa) dans la vulgarisation des techniques agricoles modernes via l’approche GIFS (Gestion Intégrée de la Fertilité du sol). Plus de 38 essais d’adaptation ont été installés dans les ménages membres de SARCAF.

Près de 2165 productrices qui avaient gouté de ces nouvelles techniques d’amélioration des rendements agricoles ont actuellement évolué avec l’association manioc & légumineuses (haricot ou soja) vers l’intensification (voir pages suivantes).

Disposition des essais d’adaptation

Au niveau de l’évaluation, les producteurs avaient adopté la parcelle 3 où le tableau ci-dessous explique l’évolution des ménages dans GIFS après son adoption.

Commentaires :

Il n’y a pas assez de quoi douter par l’adoption du paquet GIFS car elle est connue dans 30 collectifs d’associations des femmes sur 37 donc un pourcentage de 81% des structures actrices de Sarcaf.
La stratégie développée :
Les ménages sélectionnés disponibilisait un terrain de 1 are et la matière organique SARCAF apportait à chaque ménage le kit d’intrant nécessaires et les formations.
La parcelle emblavée servait au champ école pour le ménage responsable et ses voisins.

B. N2AFRICA

N2Africa un projet qui signifie en anglais « Putting Nitrogen Fixation to work for small holder famers in Africa » (fixation biologique d’Azote en Afrique)

Objectifs
C’est un projet de recherche sur le rhizobium à travers les légumineuses. Dans sa phase initiale en cours, les actions sont focalisées sur quelques systèmes de culture (par ex : association manioc + soja, manioc + haricot, maïs + soja et maïs + haricot) et cela à partir de février 2010 seulement.

Les essais de démonstration sont expérimentés aux seins des collectifs d’associations participativement avec ménages membres de SARCAF dans deux territoires qui sont KABARE et WALUNGU.

Aujourd’hui nous pouvons compter 1535 ménages bénéficiaires de N2Africa dont Saison B 2010 : 35 ménages, Saison A 2011 : 500 ménages, Saison B 2011 : 350 ménages et Saison A 2012 : 650 ménages.

Au cours de la saison A 2012 (vers sa fin ce janvier 2012), la réponse de l’inoculum sur le soja (variétés PK6 et SB 24) vient de marquer la différence significative dans les sites où il a été expérimenté.

Quelques ménages doutaient de cette technologie. A partir des résultats en cours, bon nombre vient de formuler les vœux de se voir impliqués dans la danse cette saison B 2012 (en cours de préparation).

ACTIVITES DE SARCAF DANS LA RECHERCHE-ACTION PARTICIPATIVE & DISSEMINATION